Sylvain Duguay

Sylvain Duguay

Le 21 mai 2014

Les réseaux micro-ondes

Comme mentionné précédemment, plusieurs réseaux sans fil existent : Bluetooth, Wi-Fi, cellulaire et satellites. Dans mon précédent article intitulé le Wi Fi est partout, et je vous ai démontré la sécurité et la nécessité du Wi-Fi.

L’article d’aujourd’hui traitera des réseaux micro-ondes qui constituent la vaste majorité des réseaux sans fil. En effet, ils sont dotés d’une très grande capacité et permettent de couvrir de très grandes distances.

Le micro-ondes c’est quoi ?

La transmission de micro-ondes est la technologie permettant la transmission d’information par l’utilisation d’ondes radio dont la longueur d’onde se mesure en centimètres. Dans le spectre des fréquences radio, celle-ci se situe entre 1.0 gigahertz (GHz) et 28 GHz (à la vitesse de la lumière, une longueur d’onde de 1 GHz mesure 30 cm).

wi-fi

Par exemple, les réseaux Wi-Fi utilisent les fréquences de 2.4 GHz et 5 GHz. Votre four à micro-ondes utilise également 2.4 GHz, les radiations de celui-ci ne traversent pas les parois, ni la porte frontale vitrée. Dans le cas contraire, ceci pourrait causer de l’interférence à votre réseau sans fil Wi-Fi domestique et l’empêcherait de bien fonctionner.

Les réseaux de type point à point utilisent la technologie micro-ondes afin de transporter une très grande quantité d’informations allant de 45 mégabits/seconde (Mbps) jusqu’à plus de 1.4 gigabits/sec (Gbps). Ces réseaux permettent de remplacer la fibre optique lorsque celle-ci n’est pas disponible ou lorsqu’elle est trop coûteuse à mettre en place.

Une licence nécessaire

Dans la plupart des cas, une licence d’utilisation émise par Industrie Canada est requise afin de pouvoir utiliser une bande de fréquences pour un réseau micro-ondes. Cependant, certaines bandes de fréquences sont libres de licence et peuvent être utilisées pour tout dispositif micro-ondes, à condition de respecter la puissance maximale permise lors de transmissions. Ces puissances se situent entre 100 mW et 250 mW pour des bandes de fréquences exemptes de licences, et peuvent atteindre 100 W pour des bandes de fréquences utilisant une licence émise par Industrie Canada.

 

image002

Pour vous donner un aperçu, voici l’exemple d’une tour de communication avec une double paire d’antennes micro-ondes de 6 GHz permettant de faire un relai de plusieurs dizaines de kilomètres dans le parc de Chibougamau. Les antennes ont un diamètre de plus de 10 pieds (3 mètres), un hélicoptère est requis pour les installer.

Dans le haut du spectre de micro-ondes, une nouvelle bande de fréquences ne nécessitant pas de licence (24 GHz) permettra d’atteindre des vitesses vertigineuses (de plus de 1.4 Gbps) tant et aussi longtemps que les antennes seront en ligne de vue radio. Un fabriquant ayant récemment fait son entrée dans le marché des micro-ondes, vient de rendre disponible sa technologie appelée AIR-Fiber (fibre optique sans fil).

 

Des économies à prévoir !

Tout juste sortie des laboratoires (depuis quelques mois), la technologie AIR-Fiber permettra de réaliser des économies astronomiques, là où jadis il était nécessaire de déployer de la fibre optique. De plus, en quelques jours seulement, il est possible de déployer une liaison à 24 GHz alors qu’il faut compter des mois pour la fibre optique!

201203_air_fiber_1

 

Orientations futures

Avec toute l’industrie des télécommunications orientée vers le sans fil, je crois bien que la fibre optique sera confinée aux Data Center et aux liaisons en réseaux privés et publics (incluant Internet) entre les grandes villes.

Côté sécurité, il est plus facile de sécuriser un relai micro-ondes de 30 km qu’une liaison par fibre optique équivalente de 30 km. Mentionnons également que le réseau micro-onde est plus rapide à mettre en place conséquemment, devient un choix approprié pour faire face à un plan de désastre.

Les consommateurs ne veulent plus de fils. Plus personne n’en veut ! Des prototypes permettant de transporter jusqu’à 60 watts d’énergie électrique sur une distance de 3 mètres (ce qui est amplement suffisant pour recharger n’importe quels dispositifs sans fil) sont déjà fonctionnels dans les laboratoires du MIT.

D’ici quelques années, même la recharge de la batterie de votre portable ou de votre tablette fonctionnera avec une liaison sans fil.

Et si vous ne voulez plus de fil, vous devrez lire la prochaine capsule! Je vous parlerai des réseaux mobiles pour les cellulaires et tablettes qui sont en mouvement constants sur terre, sur l’eau et dans les airs.

Sylvain Duguay

Sylvain Duguay Ingénieur en télécommunication directeur de l’ingénierie et RS&DE

Monsieur Sylvain Duguay est un architecte technologique senior de plus de 30 ans d’expérience professionnelle. Il est titulaire d’un Baccalauréat (B.Sc.A) en Génie électrique et est en cours de validation d’une Maîtrise en Ingénierie. Président-fondateur de DEVICOM, M. Duguay est reconnu dans le domaine des télécommunications tant pour son esprit visionnaire que pour son désir constant d’innover et d’outrepasser les limites des technologies actuelles. Ingénieur RS&DE et technique en télécommunication et réseau (sécurité), il est responsable de l’évolution des technologies dans les domaines de la sécurité, d’Internet, des infrastructures de télécommunication, des systèmes d’opérations réseau et des serveurs d’applications.

Laisser.un.commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>